Mais c'est magnifique ! Parce que… qu'est ce que tu fais quand dans les plus fournies des merceries de Paris (ou d'ailleurs), tu ne trouves pas LES boutons à LA taille que tu cherches et LA couleur idéale ? Et bah découverte (pour moi) : tu achètes des boutons à recouvrir ! Merci à la dame de chez Molin. mercerie, et désolée je les ai achetés à la mercerie du marché st pi.rre (houlala ! Qu'est ce qu'ils sont cachés ces noms de magasins !). Bah oui mais 10euros et des poussières les trois boutons dans le premier magasin contre 6euros et quelques dans l'autre pour le même produit d'une autre marque... ça fait cher le glamour.

Oui parce que Molin. c'est glamour, c'est beau, c'est chic, ça fait rêver, ça donne des idées ! Mais des fois, faut pas abuser... alors, de temps en temps, on va dans le magasin qui fait moins rêver, nettement moins même... On paye moins cher mais on se sent moins glam’, plus vieille. Parfois, ça coûte de faire des économies !

Bon trêve de plaisanterie. Je vous présente cette merveille, j'ai nommé, LE bouton à recouvrir.

bouton à recouvrir

Oui ! Pour vous autres, couturières aguerries, cet article est certainement d'une banalité déconcertante... Oui mais les autres, comme moi, pensez y !

Bref, il s'agissait de trouver des boutons pour réaliser ça

DSC_9628

Pour les coussins destinés à notre canapé, je suis restée dans le même esprit que pour ceux d'Héléna. J'ai carrément copié son choix de tissus ! Mais j'ai le droit, c'est moi qui couds !